PLEINS FEUX SUR LES ESTIMATIONS DE L’EXPOSITION PROFESSIONNELLE

Mise à jour de nos estimations de l’exposition professionnelle, prochain webinaire

Nous avons le plaisir d’annoncer que nous avons mis à jour notre série d’estimations de l’exposition professionnelle pour plus de 40 agents cancérogènes connus ou présumés dont l’amiante, le rayonnement solaire et la silice. Ces estimations, mises à jour de 2006 à 2016, comprennent le nombre de travailleurs exposés à des agents cancérogènes par secteur d’activité, profession, province, sexe et niveau d’exposition (lorsque les données sont disponibles).

Nos résultats montrent qu’il y a eu une augmentation du nombre de travailleurs exposés à certains cancérogènes clés au Canada au fil du temps*. Par exemple :

  • Le nombre de travailleurs exposés à l’amiante est passé de 152000 à 235 000, soit une hausse de 55 % entre 2006 et 2016.
  • Environ 1,7 million de travailleurs sont exposés au rayonnement solaire, ce qui représente une augmentation de 12 % entre 2006 et 2016.
  • Le nombre de travailleurs exposés aux gaz d’échappement des moteurs diesel a augmenté d’environ 8%, pour un total de 966 000 travailleurs exposés.
  • Environ 429000 travailleurs sont exposés à la silice cristalline, soit une augmentation de 12 % entre 2006 et 2016.

*Remarque : Bon nombre de changements observés dans les estimations de 2016 reflètent les changements dans la population active canadienne. Toutefois, dans le cas de l’amiante, l’augmentation est principalement attribuable à l’identification d’autres professions où l’exposition est possible et qui ne figuraient pas dans notre estimation de 2006.

Les nouvelles estimations de 2016 peuvent être consultées sur l’onglet des expositions professionnelles de certains profils de cancérogènes (en anglais seulement).  

Nos résumés d’exposition professionnelle ont également été remaniés et mis à jour avec nos nouvelles estimations. Ces documents résument les données et les ressources de CAREX Canada selon la profession (p. ex. soudeurs), le secteur industriel (p. ex., construction, exploitation minière), le site du cancer (p. ex. agents cancérogènes pulmonaires), et plus encore. Les résumés sont accessibles ici.

Souhaitez-vous en savoir plus sur nos estimations actualisées de l’exposition professionnelle et sur la prévention du cancer au travail? Nous organisons un webinaire le 25 janvier 2022, au cours duquel nous vous présenterons nos résultats, vous expliquerons comment ils peuvent être utilisés pour contribuer aux activités de prévention du cancer et nous discuterons des prochaines étapes de la prévention du cancer professionnel avec trois experts du domaine. Ce sont les docteurs Mary Schubauer-Berigan, Calvin Ge, et Paul Demers. Inscrivez-vous ici.

Anne-Marie Nicol - Co-Principal Investigator

NOUVELLES DE L’ÉQUIPE CAREX

L’évolution du rôle de la Dre Anne Marie Nicol

Au début de 2022, la Dre Anne Marie Nicol quittera son rôle de cochercheuse principale de CAREX Canada, et la Dre Cheryl Peters prendra la relève à titre de chercheuse principale. Joignez-vous à nous pour remercier la Dre Nicol pour son incroyable travail avec CAREX Canada. Ses contributions et son expertise ont été un atout précieux pour notre équipe. Nous lui souhaitons beaucoup de succès dans ses futurs projets.

Un message de la Dre Nicol

Au cours des 15 dernières années, j’ai eu le plaisir de rencontrer un groupe de personnes fantastiques et talentueuses à CAREX Canada et de travailler avec elles. Je tiens à les remercier, ainsi que nos nombreux intervenants et le Partenariat canadien contre le cancer, pour avoir fait de CAREX Canada la ressource unique et recherchée qu’elle est aujourd’hui.

Avec mes meilleurs vœux de succès,

Anne-Marie

MISE À JOUR DES RESSOURCES

Évaluation de l’exposition aux agents cancérogènes chez les jeunes et les nouveaux travailleurs

Les jeunes et nouveaux travailleurs sont souvent plus exposés aux accidents du travail, mais on sait peu de choses sur leur vulnérabilité accrue aux expositions aux cancérogènes sur le lieu de travail. De nombreuses caractéristiques uniques de ces populations peuvent les exposer à un risque plus élevé, notamment une expérience limitée du lieu de travail et une formation insuffisante en matière de sécurité. Nous avons procédé à un examen afin d’identifier les lieux de travail où les jeunes et les nouveaux travailleurs pourraient présenter un risque d’exposition plus élevé, notamment ceux qui comptent un grand nombre de jeunes ou de nouveaux travailleurs et un nombre plus élevé d’expositions potentielles. Nous avons constaté que les jeunes et les nouveaux travailleurs du secteur de la construction, les jeunes travailleurs du secteur agricole ou qui occupent d’autres emplois à l’extérieur, et les nouveaux travailleurs du secteur de l’hébergement et de la restauration peuvent être les plus exposés aux substances cancérogènes.

Les principales conclusions de cette recherche se trouvent dans les notes de recherche et le résumé ici.

 

Nouveaux profils cancérogènes pour l’acroléine et le 1 bromopropane

Les profils pour l’acroléine et le 1-bromopropane sont maintenant disponibles. L’acroléine est un produit chimique synthétisé utilisé comme pesticide au Canada. Il est également généré au cours de processus naturels (par exemple, les feux de forêt) et d’activités humaines (pendant la combustion de matières organiques, y compris les carburants, la cuisson à haute température, le fumage). En 2020, le Centre international de recherche sur le cancer a classé l’acroléine comme probablement cancérogène pour les humains (groupe 2A). On peut trouver le nouveau profil de l’acroléine ici.

Le 1‑bromopropane est utilisé comme solvant dans l’industrie des adhésifs en aérosol pour fabriquer des coussins en mousse de polyuréthane, comme agent de dégraissage à la vapeur et comme solvant de nettoyage pour les métaux, les plastiques, les composants optiques et électroniques. Les travailleurs sont principalement exposés par inhalation et contact cutané, les applications en aérosol entraînant des expositions plus élevées. Le Centre international de recherche sur le cancer a classé le 1‑bromopropane comme probablement cancérogène pour les humains (groupe 2B). Le nouveau profil du 1‑bromopropane est disponible ici.

LE POINT SUR LES COMMUNICATIONS

Enregistrement d’un nouveau webinaire sur les pesticides, vidéo de présentation et podcast sur le radon

Un enregistrement de notre webinaire sur les expositions professionnelles et environnementales aux pesticides est désormais disponible. Ce webinaire traite des expositions à trois pesticides couramment utilisés au Canada – le glyphosate, le 2,4‑D et le chlorothalonil – chez les travailleurs agricoles et les résidents vivant à proximité des zones agricoles, et donne un aperçu de nos nouvelles estimations de l’exposition aux pesticides.

Nous avons également mis à jour notre vidéo de CAREX Canada pour un aperçu, qui comprend une visite de notre site Web et un résumé des ressources et des outils que nous offrons. Les vidéos sont accessibles ici.

Notre cochercheuse principale, la Dre Cheryl Peters, s’est récemment adressée au Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST) dans le cadre de son balado pour discuter des expositions au radon en milieu de travail et de l’impact de la pandémie sur les expositions au radon au travail et à la maison. Cliquez ici pour avoir accès au fichier balado.

PUBLICATIONS RÉCENTES

Projet sur le cancer et l’environnement, manipulation sûre des médicaments antinéoplasiques et radon dans les écoles

CAREX a récemment publié dans des revues scientifiques plusieurs articles concernant sa recherche, dont les suivants :

La liste complète de nos publications est disponible ici.

Abonnez-vous à nos bulletins

L'équipe CAREX Canada offre deux bulletins réguliers: le Bulletin électronique semestriel résumant les informations sur nos prochains webinaires, les nouvelles publications et mises à jour des estimations et des outils; et le Bulletin des actualités cancérogènes, un condensé mensuel des articles de presse, des rapports gouvernementaux, et de la littérature académique relative aux substances cancérigènes que nous avons classé comme important pour la surveillance au Canada. Inscrivez-vous à un de ces bulletins, ou les deux, ci-dessous.

CAREX Canada

School of Population and Public Health

Université de la Colombie-Britannique
Campus de Vancouver
2206 East Mall, bureau 370A
Vancouver, C.-B. V6T 1Z3​
CANADA

© 2022 CAREX Canada